Le SEO, ou le Search Engine Optimization, est l’art de gérer son site web pour optimiser son référencement sur les moteurs de recherche. Il est important d’optimiser son référencement si l’on veut être bien indexé et placé dans les résultats des moteurs de recherche comme Google ou Bing.

Pour cet article, je vais baser mes conseils pour améliorer son référencement naturel sur l’algorithme de Google qui représente la plus grande majorité du marché des moteurs de recherche.

Google représente plus de 77% du marché des moteurs de recherche. source

Google propose deux types de référencement : le référencement naturel (SEO) et le référencement sponsorisé (SEA : Search Engine Advertising). Ces deux types de référencement forment ce que l’on appelle le SEM (Search Engine Marketing)

SEM = SEO + SEA

Le référencement naturel correspond à l’ordre d’apparition de ton site web ou de ta page dans la zone de résultats gratuits de Google. L’ordre d’apparition se fait selon la note donnée par Googlebot (le robot de Google) lors de l’indexation des pages. Le référencement sponsorisé est la position de ta page dans la zone de résultat des sites ou pages pour lesquels tu fais de la publicité (paid advertising).

Alors comment améliorer son référencement naturel et être bien placé dans les recherches Google sans dépenser un sou? Dans cet article nous allons voir quels sont les facteurs qui influencent un bon référencement en partant du principe que le site web est créé sur WordPress.

les bases du SEO

1. Utiliser Yoast

Pour être bien compris par Google, il y a un certain nombre de critères à remplir et à renseigner et de bonnes pratiques à connaître lorsque tu crées des pages sur ton site internet. Entre autres, il faut savoir bien choisir le titre des pages de ton site, ainsi que les différents sous-titres, la description (meta tag) et le mot-clé principal. Sur WordPress, pas besoin de rentrer dans le code html pour faire cela. Tout cela peut se renseigner à travers le plugin Yoast qui est très bien fait et intuitif. Yoast est le plugin de référence en SEO sur WordPress et il est gratuit. C’est un des premiers plugin à installer lors de la création de ton site internet.

Le mot clé principal, comme renseigné dans le plugin YOAST (directement intégré dans chaque page après installation) doit être renseigné au moins dans le titre principal et dans la description. La description (meta tag) représente les deux lignes en noires affichées en dessous du titre bleu dans le moteur de recherche. Je t’explique plus bas à quoi tout cela correspond plus en détail.

2. Les titres et les sous-titres

les titres en SEO

Les titres et sous titres s’organisent par ordre d’importance et sont compris comme tel par Googlebot lors de l’indexation des pages. Le titre 1 a plus d’importance que le titre 2 ou titre 3. Tu peux spécifier jusqu’à 6 niveaux de titre sur ta page. Le dernier niveau est le ‘paragraphe’. Les titres sont lus en priorité par Googlebot (le robot qui indexe les pages internet), il est donc important de les choisir avec soin et de donner la bonne information au moteur de recherche pour que Googlebot comprenne quel est le sujet de la page. Le titre principal (titre 1) doit comporter le mot clé principal (voir point 3).

Chaque page ne peut comporter qu’un seul titre 1, qui est automatiquement spécifier comme tel dans la barre de titre de l’éditeur de ta page sur WordPress. Les sous-titres (titres de second niveau et plus) peuvent être répétés autant que souhaité et sont à inscrire dans le corps de texte dans l’éditeur de WordPress.

3. Les mots clés

Les mots-clés utilisés dans les paragraphes du texte ou le mot clé principal (comme spécifier dans YOAST, voir point 1) doivent correspondre aux mots utilisés par ta cible lorsque celle-ci fait une recherche sur un moteur de recherche. Pour trouver des mots-clés relatifs au tien et pour mieux comprendre ce que ta cible cherche par rapport à ton secteur, Google propose un outil de recherche de mot clé, gratuit.

Un mot clé peut être long ou court et peut être composé de plusieurs mots. Un mot clé peut-être très vague ou très précis et doit représenter – en un ou quelques mots – le sujet de ton article. Il est important de bien penser sa stratégie de mots-clés utilisés. « Photographe de mariage sur Paris » sera plus précis et plus efficace que simplement « photos sur paris ».

4. Les meta tag (description)

La meta tag permet de décider le texte qui apparaîtra dans la recherche Google, en dessous du titre. Si la meta tag n’est pas spécifiée, Google affichera automatiquement les premières lignes de l’article, ce qui n’est pas conseillé car cela fait du ‘duplicate content’. La meta tag doit donner une claire description de qui est présenté / offert sur l’article ou le site web. La meta tag doit contenir le mot clé principale.

Ci-dessous, nous avons l’exemple de la façon dont cet article s’affichera sur Google. Il y a en bleu le ‘Titre SEO’ spécifier dans YOAST (qui peut être différent du titre de la page si tu le souhaites), l’adresse URL en vert pour laquelle j’ai choisi ce qui se trouve après le .com/ et la méta description en noire. Mon mot clé principal est SEO et on le retrouve dans les trois éléments.

5. Les « alt » images

Googlebot  lit à la fois tout le contenu texte et le contenu image de ton site internet. Cependant Googlebot ne voit pas l’image comme nous la voyons et il faut donc la décrire pour qu’elle soit comprise. Pour que Google comprenne une image et pour que celle-ci soit associée de façon correcte au contenu, il faut bien spécifier le « nom de l’image » avant de la télécharger et la balise « alt » qui sert aussi à décrire l’image quand celle-ci ne peut pas s’afficher correctement. La balise ‘alt’ se fait directement depuis la librairie média sur WordPress, après importation de l’image.

6. La longueur des articles

Plus les pages / articles sont longs, mieux ils sont référencés. 300 mots est la longueur minimale pour favoriser un bon référencement cependant c’est encore trop court. Il est conseillé d’écrire des articles d’au moins 1 000 mots et « facile à lire ». Yoast note aussi la lisibilité. Pour être considéré facile à lire il faut beaucoup de sous-titres, des phrases courtes et éviter la voix passive.

7. Le pouvoir des liens

Il existe deux types de lien que tu peux insérer dans ton article. Les liens internes et les liens externes. Les liens externes sont ceux qui renvoient vers un autre site web. Les liens internes sont ceux qui renvoient vers d’autres pages ou articles de ton propre site web. Googlebot aime les articles comportant des liens, il est donc important de faire l’effort d’en mettre. Encore mieux, Googlebot valorise quand d’autres sites internet pointent vers ton site internet. Cela indique à Google que ton contenu est apprécié et recommandé par les autres. Pour éviter les bots ou stratégies de link-building trop poussées (quand plusieurs sites s’accordent entre eux pour faire des échanges de liens), Google valorise plus les liens à sens unique.

8. Soit ‘responsive’ et ‘mobile friendly’

52,7 % du trafic web vient du mobile. source

Aujourd’hui, il y a plus de 50% de chances que ton site internet soit visité depuis un smartphone, il est alors primordial que la version mobile de ton site soit adaptée et optimisée. C’est ce que l’on appelle avoir un site ‘responsive’ ou ‘mobile friendly’. Les pages et les éléments de ton site doivent s’adapter en fonction de la taille de l’écran sur lequel la page est lue. Heureusement pour nous, la majorité des sites WordPress sont ‘responsive’ de facto –  tu n’es donc pas obligé de savoir coder, encore une fois!

9. Bannir le ‘duplicate content’

Pas soucis de rapidité ou de  commodité, nous pourrions parfois être tentés de copier / coller certaines parties de texte sur plusieurs pages ou de reprendre du texte de quelqu’un d’autre et l’utiliser sur notre site. Cela s’appelle du ‘duplicate content’ (contenu dupliqué) ou du plagiat et est très peu apprécié par Google.

Si tu souhaites citer quelqu’un sur ton site, tu te dois d’utiliser la fonction citation (blockquote) sur WordPress pour que Googlebot reconnaisse que ceci n’est pas du plagiat mais bien une citation. Pour le reste, il faut apprendre l’art de paraphraser et de toujours parfaitement adapter ton contenu texte à la page en question. Copier/coller un texte d’une page à une autre est mal compris par Google. En effet, pour une même recherche et un même contenu sur deux pages différentes, comme Google va-t-il savoir quelle page il doit montrer en premier si le texte est le même?

Le Search Engine Optimiation n’est pas si difficile mais demande un peu d’effort et beaucoup de cohérence. Es-tu prêt à optimiser ton référencement naturel?