Trouver le travail de ses rêves, c’est déjà assez compliqué comme ça… alors si on m’avait dit que c’est encore plus difficile (et important) de trouver la bonne entreprise et le bon patron… !

Faut-il prioriser la recherche du travail de ses rêves ou celle de l’entreprise de ses rêves ?

Qui n’a pas grandi en entendant dire qu’il faut « bien travailler à l’école » car en travaillant bien à l’école, on pourra avoir un « bon travail » et donc une « belle » vie ?

Je me rappelle ma mère me raconter son histoire lorsque j’étais jeune : à cause de ses résultats « moyens » au collège, elle a été orientée vers un CAP qui ne lui plaisait pas. Elle a donc commencé sa carrière avec un métier qui ne lui convenait pas du tout et elle voulais m’éviter ça.

Heureusement, elle a su trouver sa voie par la suite mais tout a été plus difficile sans éducation formelle sur le sujet. S’en est suivi des années de contrats d’intérim et de « passages d’équivalence » pour faire reconnaître son niveau.

Et oui, car en France, sans diplôme, ton CV ne vaut pas grand chose… Alors, c’est avec beaucoup de gratitude pour ce conseil maternelle que j’ai soigneusement poursuivie mes études, avec l’objectif d’aller le plus loin possible pour ensuite pouvoir choisir ce fameux « travail de mes rêves ».

Tu te demandes pourquoi je te raconte tout ça? Si tu n’es pas encore sûre d’avoir trouvé un sens à ton travail... continue de lire, je vais t’expliquer.

trouver le travail et l'entreprise de ses rêves

Comment travailler de sa passion, si on n’a pas de passion?

On nous dit toujours que l’idéal est de trouver un travail que l’on aime; car si l’on fait que ce l’on aime, on n’aura jamais l’impression de travailler. Pendant mes études, « travailler de sa passion » était sur toutes les lèvres sauf que moi… je n’avais pas de passion. Comment faire, quand on n’a pas de passion ? Qu’est-ce qu’une passion d’ailleurs ? J’avais des hobbies bien sûr, j’ai fait de la danse, comme beaucoup d’adolescentes de mon âge et j’aimais déjà bien voyager… mais en faire mon métier ? Pas vraiment.

Alors j’ai étudié et étudié en essayant de rester le plus générique possible. Et j’ai finalement découvert le Marketing, à l’âge de 20 ans. Sans grande conviction au début, c’eétait ce qui me semblait le moins « pire » de toutes les matières que j’étudiais dans mon École de Commerce. Ce qui me plaisait le plus d’ailleurs, c’est le management. Mais si je voulais devenir manager, il fallait bien devenir manager de quelque chose, non ? Alors j’ai choisi de me lancer dans le marketing.

Et c’est au lendemain de mon diplôme, après avoir décidé de m’installer sur Londres, que j’ai découvert le côté digital du marketing. Et là, j’ai eu un coup de foudre. Je suis devenue passionnée du marketing digitale, du jour au lendemain.

Yes ! J’ai enfin trouvé le travail de mes rêves. Je suis rassurée, j’ai atteint mon objectif tant désiré. Je vais enfin pouvoir gagner ma vie en faisant un travail que j’aime et je vais pouvoir vivre une vie pleinement épanouie.

Sauf que… trouver le travail que tu aimes, n’est que la première étape du processus. Le plus dure reste à venir: tu dois encore trouver pour qui tu veux travailler. Et ça, c’est une autre paire de manches.

Trouver le travail de ses rêves, c’est top. Pour ma part, le travail de mes rêves est un mixe entre l’innovation, la technologie, la stratégie, l’analyse, la créativité et le management de projet. Avec le marketing digital, on peut dire que je suis comblée.

Trouver l’entreprise de ses rêves en revanche, ce n’est pas quelque chose que l’on nous amène à réfléchir. Alors qu’est-ce que ça veut dire ?

Peut-on faire le travail de nos rêves n’importe où, et avec n’importe qui ?

C’est là où il est important de se poser une des questions les plus importantes de toutes : quelles sont tes valeurs et dans quel environnement de travail souhaites-tu travailler?

C’est une présentation fascinante par @René Carayol en Avril dernier sur le sujet de la culture d’entreprise, qui m’a amené à écrire cet article. Je crois que la « culture d’entreprise » est trop souvent négligée dans le choix de notre travail, et c’est la raison pour laquelle il y a tant de personnes malheureuses au travail.

Ces personnes malheureuses; le sont-elles parce qu’elle n’aime pas leur travail ou parce que l’environnement au travail ne leur convient plus ?

Alors pour pouvoir t’aider à trouver ta voie, voici quelques questions que tu peux te poser.

Quelles sont tes valeurs ?

Es-tu quelqu’un qui à besoin de sécurité ou qui valorise la prise de risque ?

Préfères-tu travailler seul ou en équipe ?

Es-tu un exécutant ou as-tu besoin de pouvoir prendre des initiatives et proposer des idées ?

Recherche-tu la stabilité ou le progrès et l’innovation ?

L’éthique est-elle une valeur prioritaire ?

Quelles sont les valeurs de l’entreprise de tes rêves ?

Comment l’entreprise est-elle structurée et quel est son modèle hiérarchique ?

Quel type de management est pratiqué ? Les managers sont-ils des prescripteurs ou des leaders ?

Est-ce une entreprise orientée performance ou orientée par ses valeurs et sa culture d’entreprise ?

Quelle priorité est donnée à l’employé, à son bien-être et à son développement professionnel ?

Quelle est la raison d’être de l’entreprise ? Faire du profit ou servir son client ?

Quelle est l’équilibre de l’entreprise entre la qualité et la quantité, entre l’excellence et la productivité ?

Quel secteur d’activité t’attire ?

Avant récemment, je croyais pouvoir travailler dans presque tous les secteurs d’activités. En sortant des études, je me rappelle avoir postulé pour des postes en grande distribution, dans le luxe, dans le tourisme, l’agro-alimentaire… Si ma mémoire est bonne, le seul secteur bannit pour moi à l’époque était celui de la cigarette…

C’est avec beaucoup de hasard que j’ai atterri dans le secteur caritatif et je crois que j’ai eu beaucoup de chance. Au fil des années, je me suis rendu compte que mon métier est génial, mais qu’il est encore plus fantastique s’il est mis en oeuvre pour une bonne cause.

Donner un sens un son métier

Pour moi, à travers le marketing digital, j’aide les entreprises à promouvoir leur business en ligne, à partager leur mission, à communiquer leur passion et à rassembler leur communauté autour d’un intérêt commun. Je sais aujourd’hui que si je suis autant passionnée par mon métier, c’est parce qu’il permet aux entrepreneurs et aux business d’avoir une voix et d’être entendus par le public auxquels ils sont destinés.

Aujourd’hui, je sais que je ne veux faire ça que pour des entreprises qui partagent mes valeurs. Aujourd’hui, je sais que je veux être la webmarketeuse du social, de l’entrepreneuriat et de la start-up qui veut changer le monde. Je veux associer mon métier à une industrie qui partage mes valeurs qui a un vrai impact sur le monde.

Je veux, grâce au marketing digital, aider les entreprises audacieuses à changer le monde.

Et toi, que veux-tu ? Qu’est-ce qui donnera un sens à ta routine professionnelle ? À quelle cause ou mission veux-tu contribuer ?

N’oublie jamais que, qui que tu sois, tu es unique et tu as de grands talents. Et le bonheur, c’est réussir à utiliser ses talents pour servir le monde, de la manière la plus impactante pour nous.


À toi de te poser les bonnes questions – l’entreprise de tes rêves existe !

Tu comprends maintenant pourquoi il est plus rapide de trouver le travail de ses rêves que l’entreprise de ses rêves. Le travail de nos rêves ne dépend que de nous… alors que l’entreprise de nos rêves dépend des autres…

De la même façon, il est encore plus difficile de trouver une équipe et un environnement de travail qui nous conviennent.

Que faire alors quand l’on fait ce que l’on aime pour les mauvaises personnes ? Lorsque l’entreprise ou le manager te donne des objectifs toujours plus élevés, te rajoute des projets sans étendre tes ressources, te dicte ce que tu dois faire sans te faire participer ? Quand les processus sont tellement longs que tu es découragé de prendre une initiative avant même d’avoir commencé ? Que faire lorsque tu es tellement surbooké que tu ne peux que réagir et que tu n’as plus le temps de planifier ?

Tu te retrouveras sûrement un jour dans une des situations ci-dessous… et dans ce cas là, n’oublie pas de te recentrer sur tes valeurs. Il est de ta responsabilité de vivre en accord avec tes valeurs et si tu ne le fais pas, il est fort probable que ton corps t’envoie des signes. Tu te sentiras mal, peut-être fatigué ou déprimé, démotivé… N’oublie pas, tout n’est que temporaire et passager. Reprends tes recherches, l’entreprise de tes rêves existe – c’est à toi de la trouver; ou de la créer.

Recevoir l'ebook 33 trucs de base en marketing digital