L’email est-il mort? Nous faisons-nous trop spammer? En tant que consommateur, tu as sûrement l’impression que ta boîte mail est pleine de spams que tu supprimes sans ouvrir. Pourtant, tu seras peut-être suppris de l’apprendre, mais l’emailing en Marketing Digital reste encore un des outils les plus efficaces.

L’Emailing en Marketing Digital ne signifie pas seulement envoyer des newsletter. L’emailing marketing utilise aujourd’hui des outils extrêmement puissants qui permettent d’envoyer des messages précis, de façon automatique, à un certain type de personnes de ta liste, en fonction de leur comportement ou de leur profile démographique. Mais comment fait-on? Et pourquoi faire?

Dans cet article, je te présente l’emailing marketing d’un point de vue stratégique. Je te présenterai le côté opérationnel de l’emailing dans un prochain billet.

emailing marketing digital

Construire une liste

L’argent est dans la liste

email listeConstruire sa liste d’email est, en webmarketing, la première des choses à faire. Mais attention, il est important d’avoir une liste de lead qualifiés. Il faut privilégier la qualité à la quantité et donc privilégier les personnes qui sont vraiment intéressées par tes produits ou services. De cette façon, je déconseille très fortement d’acheter des listes d’emails. Acheter des listes d’emails est très douteux de façon éthiques et souvent illégal. C’est aussi très dangereux au niveau stratégique car si un trop grand nombre de personnes te qualifie de « spam », tu prends le risques d’être catégorisé de spam automatiquement par tous les autres fournisseurs d’emails. Si tu te retrouves catégorisé en tant que spam, alors il y a très peu de chance pour que tes emails soient lus.

Je conseille donc de construire une liste d’email de façon légitime en récoltant l’approbation de la personne en avance (sur un salon par exemple) ou en optimisant le formulaire d’inscription sur ton site web. Il existe plusieurs techniques pour booster les inscriptions, j’en parlerai dans un autre article.

La segmentation (démographique /comportementale)

La segmentation consiste à diviser une même liste en petits groupes de personnes ayant les mêmes caractéristiques.

La segmentation démographique: La segmentation peut-être basées sur des critères démographiques (toutes les femmes de plus de 35 ans ou toutes les personnes vivant en dehors de l’Europe, etc.). Si tu souhaites baser ta segmentation sur des critères démographiques à la création de ta liste, pense à ajouter les champs nécessaires pour récolter l’information dès l’inscription tel que le sexe, la date de naissance ou autre. Attention toutefois à garder un formulaire d’inscription rapide et facile pour ne pas perdre des contacts qui abandonneraient l’inscription en cours.

La segmentation comportementale : La segmentation comportementale consiste à regrouper ses abonnés en fonction de leurs comportements et réactions aux précédents emails ou sur ton site web. Tu peux par exemple présenter deux types de produits sur un email et classer les gens en fonction du type de lien sur lequel ils ont cliqués.

Imaginons que tu as une salle de sport. Certains de tes membres sont abonnés à ta newsletter. Pourtant, ils sont tous différents et ça serait une grande erreur de les considérer égaux d’un point de vue marketing. Tu auras celui ou celle qui veut perdre du poids à qui tu pourrais vendre un coaching approfondi pour l’aider à atteindre son objectif. Tu auras celui ou celle qui s’entraîne pour une compétition sportive et qui souhaite se développer musculairement. A cette personne tu pourrais proposer des compléments alimentaires. Enfin, tu peux avoir un public légèrement plus âgé qui vient à la salle pour du maintien et de la remise en forme. Tu comprends bien qu’envoyer un email pour promouvoir un complément alimentaire à la personne âgée ou bien proposer à tout le monde la même chose serait contre-productif pour tes objectifs marketing.

Il faut donc mettre en place un système de segmentation en fonction des différents types de prospects/clients que tu possèdes afin de personnaliser au mieux ta communication. C’est une perte de temps et de crédibilité que d’envoyer un message commun à tout le monde.

L’automation

email automation

Rédiger ses emails prend du temps. Il faut construire son message en fonction de son public et tout articuler de façon à ce que le message soit lu jusqu’au bout. De même, il est intéressant de prévoir différents types de réponses (le client clique ou ne clique pas, le client achète ou n’achète pas, etc.) et d’anticiper l’email de suivi en conséquence.

Heureusement, tu n’as pas à faire ça manuellement et tu peux tout anticiper pour que l’envoie des emails se fasse de façon automatique lorsque la personne agit ou réagit. Cela s’appelle « l’automation ». L’automation est une option possible donnée par des auto-répondeurs (service d’email marketing).

Il est évident que pour envoyer des campagnes d’emailing il faut utiliser des services email appropriés. Enfin, je dis évident, mais saches que lorsque je suis arrivée dans mon entreprise actuelle, il envoyait tous leurs emails manuellement, sur Outlook! Oui, tu ne rêves pas. Je suis la première personne à occuper le poste de Responsable Marketing Digital dans l’ONG pour laquelle je travaille et la situation était assez critique il y a deux ans lorsque j’ai démarré. La première chose que j’ai faite a donc été de prendre un auto-répondeur et d’importer la liste dans cet autorépondeur.

Avec un auto-répondeur tu peux donc créer une suite d’emails qui s’enchaînent et s’adaptent en fonction de la réaction comportementale de ta cible sur un temps donné. Ce genre de suite d’emails automatisés est très souvent utilisé et intégré dans ce que l’on appelle un « tunnel de vente ». Le gros avantage est que cela permet d’être en contact avec ton prospect / client sur plusieurs jours, semaines ou mois (en fonction de la suite d’email que tu as crée) sans le moindre effort de ta part.

L’emailing pour informer

Le type d’email le plus connu est la newsletter. Ce type d’email est très courant et est de type informatif. Tu recevras des emails plutôt globaux et moins personnalisés. Par exemple, le zénith de ta région t’enverra la programmation des concerts. C’est ce que moi je propose aujourd’hui. Si tu t’abonnes à Trucs de webmarketeuse, tu recevras de façon automatique une newsletter dès que je publie un nouvel article. Aujourd’hui cela signifie que tu reçois de ma part un email chaque semaine. Cet email n’est pas personnalisé, chaque abonné reçoit le même email avec le lien du nouvel article, une petite description et la possibilité de « lire la suite ».

L’emailing pour séduire

Tu peux aussi utiliser l’email pour séduire tes prospects. D’ailleurs, il n’est pas recommandé d’envoyer des emails de vente « à froid » mais bien d’engager une vraie conversation en amont. Dans ta stratégie webmarketing, tu pourras envisager de faire une série d’emails autour du storytelling par exemple: Dire qui tu es, que fais l’entreprise, d’où elle vient, qui sont ses salariés etc. Tu pourras aussi présenter des cas de consommateurs satisfaits dans l’utilisation du produit ou du service à travers des témoignages. Enfin tu peux aussi utiliser ton email pour promouvoir ton « Content Marketing » (voir pourquoi le Content Marketing doit devenir une priorité pour tout webmarketeur).

L’emaing pour vendre

Enfin, après avoir fait connaissance avec ta liste au cours de plusieurs emails et après avoir fait la cour à tes prospects, tu peux enfin leur proposer tes produits. Ta liste te connaît mieux, connaît tes valeurs, ton histoire et te fait confiance. Il y a donc plus de chance pour que ta liste achète. À ce moment là, tu peux commencer ton tunnel de vente qui consistera en une autre suite d’emails avec un produit d’appel, un produit majeur et un produit complémentaire.

L’email marketing est une vraie science qui permet, grâce aux outils d’analyse puissant des auto-répondeurs, d’ajuster sans cesse ta stratégie. En réalisant des campagnes de test A/B tu apprendras ce qui marche le mieux avec tes clients. Comme toutes stratégies, il sera important que tu te fixes des indicateurs de résultats (taux d’ouverture, de clic et de conversation) afin de pouvoir évaluer ta performance.