Comme tout webmarketeur qui se respecte, viendra le moment où tu penseras à organiser ton premier concours Instagram. Mais pourquoi organiser un jeu-concours?

Parce que c’est un moyen à la fois d’augmenter ta visibilité en faisant le buzz et d’engager ton audience en créant du lien avec elle.

Il y a quelque temps, c’est exactement ce que j’ai voulu faire. J’ai donc organisé et créé mon premier concours Instagram. À ma plus grande surprise, cela a été à la fois un échec et un grand succès. Je t’explique tout ça plus bas. Mais d’abord laisse moi t’expliquer le contexte.

1. Le contexte et l’objectif du concours Instagram

Je travaillais dans une ONG internationale dans l’éducation. L’ONG travaillait avec écoles, collèges, lycées, universités et autres centres de formation dans plus de 20 pays. Nous avions donc des étudiants à niveau international. Notre présence variant d’une école à une autre, certains étudiants ne savaiennt rien ou pas grand chose à propos de l’ONG pour laquelle je travaillais. D’autres étudiants nous connaissaient mieux mais pensaient que nous étions actif qu’au niveau nationale et ne savaient pas que nous avions d’autres écoles dans d’autres pays. Enfin, seulement quelques un étaient conscients qu’ils faisaient partie d’un réseau d’école à échelle mondiale.

Ceci était donc à la fois mon challenge et mon objectif: comment éduquer les élèves de nos écoles pour qu’ils prennent conscience de l’ampleur de notre travail et pour qu’ils connectent avec les autres étudiants des autres écoles? Comment faire comprendre aux étudiants qu’ils ont la chance de faire partie d’un réseau international?

2. Utiliser l’UGC (User Generated Content) dans un concours Instagram

En mars 2015, pour solutionner ce problème, j’ai donc créé un compte Instagram avec comme cible principale les étudiants de mon ONG. J’ai appelé le compte Instagram ‘lenomdel’ONGlife » – le but de ce compte Instagram étant de montrer la vie de nos étudiants dans leurs écoles respectives. Tant bien que mal, seulement avec du ‘owned-media’, j’ai réussi à acquérir 200 followers sur les 6 premiers mois.

Mais voilà, une fois les 200 followers acquis, le compte s’est mis à stagner. Il fallait que je trouve un moyen de créer le buzz pour que nos étudiants entendent parler de nous sur Instagram. C’est alors que j’ai organisé mon premier concours. Ici, je vais te décrire les étapes que j’ai suivies:

  1. Le contexte, le challenge et l’objectif étant défini, il faut maintenant définir le thème.
  2. Le thème du concours: j’ai décidé de créer le concours autour de la vie de nos étudiants en créant le hashtag « My’ONG’life »
  3. J’ai invité les écoles à participer et je leur ai envoyé un KIT de communication avec de nombreux posters pour promouvoir le concours au sein de leur établissement.
  4. Engage ta cible: nous avons fait installer des écrans dans les 12 écoles participantes. Chaque écran affichait (après modération), en live, les publications de nos étudiants utilisant le hashtag. Ainsi, nos étudiants d’Amérique Latine pouvaient publier une photo, et celle-ci serait visible sur les écrans de nos écoles en Israël ou en Russie par exemple. Pour afficher le #feed nous avons utilisé Tagboard, un site web qui affiche sur écran la liste de toutes les publications utilisant un certain hashtag. Je recommande!
  5. Nous avons laissé les écrans pendant 15 jours. Ils étaient principalement présents dans les couloirs, le hall ou le média-lab de nos écoles. Pendant ces 15 jours, nous avons incité les étudiants à poster des photos. Ces photos sont du contenu généré par ton audience elle-même. Cela s’appelle de l’User Generated Content.
  6. Au bout de 15 jours, nous avons choisi les cinq meilleurs photos et nous les avons re-postées sur notre compte Instagram.
  7. Les votes étaient ouverts. Au bout d’une semaine, la photo qui avait le plus de « likes » remportait un Ipad mini.

3. Les résultats du concours et l’erreur qui a failli tout gâcher

Globalement, le concours a été un succès. Durant les deux premières semaines, nous avons reçu plus de 400 photos de nos étudiants provenant de 12 écoles dans 7 pays différents. C’était génial, tout le monde parlait du concours et tout le monde voulait gagner l’Ipad mini.

Le prix du concours est un élément très important. Si vous décidez de n’offrir qu’un t-shirt, l’engagement sera moindre. Si vous offrez un trop gros cadeaux, vous ne serez peut-être pas en concordance avec votre image. En ce qui nous concerne, l’iPad mini était parfait.

En trois semaines (deux semaines d’envoi de photos et une semaine de votes) nous avons triplé le nombre de nos followers et nous sommes passés de 200 à plus de 600 followers. Nous avions fait le buzz, nous étions ravis.

Si l’histoire s’arrêtait là, tout irait bien qui fini bien. Mais non, je vous ai dit au début de cet article que j’ai fait une erreur. Avez-vous déjà deviné laquelle?

4. L’erreur ‘presque’ fatale: utiliser les ‘likes’ pour voter et désigner le gagnant.

Si tu n’en es pas à ton premier concours Instagram, tu as déjà compris pourquoi utiliser le « like » comme système de vote est une grande erreur.

Comme je vous l’ai dit plus haut, nos étudiants étaient extrêmement engagés dans le concours. Personne n’a critiqué notre sélection des 5 photos finalistes re-postées sur notre compte et soumises au vote du public. En une semaine, les 5 finalistes ont mené une campagne dans leurs écoles respectives, digne des campagnes politiques. Chaque finaliste est allé voir les élèves de leur école respective, allant de classe en classe, pour leur demander de voter pour eux.

Si avant le concours j’avais une moyenne de 40 likes par publications, durant le concours, nous recevions des centaines de likes par jour. Le téléphone vibrait constamment, c’était extra!

Oui mais voilà, les résultats devenaient de plus en plus serrés… et c’est alors que les étudiants ont été tenté de… tricher! Un jour, en plein milieu de la semaine de vote, ce n’est plus des centaines de likes que nous recevions, mais des milliers. Nos étudiants avaient commencé à acheter de ‘faux’ likes à de faux profiles. Il se trouve que ça ne coûte rien et que c’est très facile à faire.

Alors là, j’étais désemparée.. 3 des 5 finalistes étaient clairement entrain de tricher. Un des deux finalistes restant s’est auto-disqualifié, nous disant par email que la situation était devenue inacceptable et qu’il préférait ne plus participer. Sans rien comprendre, nous nous retrouvions le dernier jour du concours avec plus de 7 000 likes par photos.

Voir l’article en vidéo ↓

5. Tout recommencer et apprendre la leçon

Et là, j’ai failli faire une deuxième erreur. Considérant que les règles du jeu n’avaient pas spécifié qu’il était interdit d’acheter des likes à des bots et considérant que – de toute façon – le résultat aurait été le même sans triche, nous avons (dans la précipitation et la confusion) pré-annoncé le gagnant.

Heureusement, nous avons vite repris nos esprits. Et nous avons décidé d’annuler le concours et de recommencer.

Il est vrai que de toute façon, notre but était atteint: nous avions fait le buzz et nous avions triplé notre nombre de followers. On aurait pu fermer les yeux sur le reste… oui mais non! Il ne faut pas oublier que c’est aussi de cette façon que nous transmettons les valeurs de l’entreprise que nous sommes. D’autant plus que nous étions une ONG dans l’éducation. Nous ne pouvions donc pas tolérer la triche.

C’est donc ce que nous avons expliqué à nos finalistes pour leur justifier le fait que nous souhaitions annuler les résultats et recommencer les votes. Nous avons expliqué que pour nous, les valeurs de respect, de justice et de mérite étaient fondamentales. Et sur ces bases là, nous ne tolérons pas l’achat de faux likes. Bref, nous avons remis les compteurs à zéro, supprimer et re-poster les 5 photos, et c’était reparti pour trois jours de vote. Nous avons décidé de garder la même technique de vôte pour cette fois car il ne nous semblait pas juste de changer les règles du concours en plein milieu. Tous les finalistes ont compris et apprécié notre décision. En faisant cela, nous nous faisions respecter!

6. Les alternatives possibles pour un concours Instagram réussi

Je n’ai pas encore organisé de second concours, mais ça ne saurait tarder. Cependant, il est clair que la prochaine fois, j’utiliserai une des deux alternatives possibles suivantes:

  • le hasard: Les participants s’inscrivent et un logiciel les tirent au sort. Cela me parait bien pour Facebook ou Twitter mais pas vraiment adapté pour Instagram. De plus, avec cette technique, les participants sont peu engagés. C’est une technique qui à mon avis favorise plus la quantité que la qualité. Il existe de nombreux logiciels gratuits pour choisir des noms ou des candidats au hasard. Par example, il existe Random Comment qui choisit un gagnant au harsard parmis les commentaires sur Facebook.
  • Le jury interne: Comme nous l’avons fait pour les 5 photos des finalistes, une des solutions pour choisir un gagnant est de faire voter un jury défini spécialement pour l’occasion. Ce système, bien qu’il créera moins le buzz, a le mérite d’attirer des leads de qualité. Le participant devra, d’une façon ou d’une autre, faire un effort pour participer (poster une vidéo, une photo ou autre) selon des critères définis. Attention dans ce cas là d’être ultra transparent sur les critères de sélection.

Voilà, j’espère que cet article t’a éclairé sur les risques et opportunités de réaliser un concours Instagram. De toute façon, la meilleure façon d’apprendre c’est d’essayer toi-même.

À toi de jouer.