Tu es là, devant ton écran, les doigts en suspension au dessus du clavier. Il est l’heure pour toi de rédiger tes premières publications et d’implémenter une stratégie marketing. C’est le syndrome de la page blanche, ou presque. Tu te demandes ce qui va plaire, ce qui marche, ce qui est le mieux pour ton business… bref, tu n’as pas trop l’habitude et tu as besoin d’inspiration. Dans cet article, je te présente différents types de marketing que tu peux adopter en ligne et que tu peux adapter dans tes publications.

On est d’accord, il existe autant de stratégies différentes que d’entreprises, autant de stratégies que d’objectifs, autant de stratégies que de produits, de marques, de cibles, de niches etc. Alors oui, on est d’accord, cet article ne sera pas une liste exclusive de ce que tu peux faire en ligne. En revanche, je m’engage à faire de mon mieux pour t’ouvrir à de nouveaux horizons. Je m’adresse ici aux jeunes webmarketeurs, aux jeunes salariés, aux entrepreneurs non initiés, bref, à tous ceux qui ont besoin d’un coup de pouce et d’une petite dose d’inspiration.

Nous allons donc voir ici 5 types de Marketing en ligne possible, accompagnés de leurs avantages et d’exemples. Ta stratégie sera sûrement un « mix and match » de tout ça, à toi de voir et d’adapter en fonction de tes besoins. Cet article se concentre donc sur le type de message que tu vas pouvoir choisir pour construire ton message (le fond), quant à la forme (texte, vidéo ou autres) c’est à toi de voir.

5 types de messages webmarketing

Marketing de produit 

Comme son nom l’indique, le marketing de produit construit son message autour du produit. Au sens large du terme, cela peut impliquer travailler sur le produit en général, le mixe, la cible, le marché, etc. Dans notre contexte d’implémenter une stratégie de communication webmarketing en ligne, nous nous concentrons sur les différents types de messages autour desquels nous pouvons construire nos communications.

En ce qui concerne le marketing de produit en ligne, cela consiste à être assez pragmatique et à suivre les techniques de marketing traditionnelles en présentant le C.A.B : caractéristiques, avantages, bénéfices. Cela signifie mettre en avant le produits en avant, ses fonctionnalités, ses caractéristiques et son impact sur la vie de l’utilisateur.

Le C.A.B peut aussi être moins factuel et plus émotionnel en mettant en avant une émotion négative comblée par une émotion positive grâce au produit. Par exemple, au lieu de dire que le chauffage intérieur d’une maison te permettra de ne pas avoir froid (fait), on peut dire que le chauffage te donne la liberté de rester en t-shirt chez toi et de te sentir bien et confortable (émotion/sensation).

Ce type de marketing n’est pas le plus passionant ni le plus engageant, comme le montre cette vidéo de presque 4 minutes (en anglais) décrivant toutes les supères caractérisques du blender cuisinart (n.b : je ne connais pas ce blender, je ne sais pas s’il est bien, je n’essaye pas de te le vendre et ceci n’est pas un lien affilié) 😉

Marketing de marque

Le marketing de marque est plus subtile car sans parler des produits directement, sans message de vente, le message promeut la marque. Cela peut se faire de plusieurs façon : En transmettant les valeurs de la marque ou son identité. En montrant les dessous de l’entreprise (#behindthescene), en présentant les employés et en la rendant plus humaine. Par exemple, à l’époque du #mannequinchallenge, de nombreuse entreprise en ont profité pour participer et montrer leurs locaux, leurs équipes et pour dire « nous aussi on est dans le coup ». C’était le cas de Hubspot, un blog très réputé en marketing. Rien qu’en regardant la vidéo, on a une très bonne image de la marque et on a presque envie d’aller travailler pour eux! N’est-ce pas?

En ce qui concerne la transmission des valeurs, dans cette courte vidéo sur Facebook, Adidas le fait très bien en ne parlant que de créativité et en montrant des images de dépassement de soi sportif.

Marketing promotionnel

Le marketing promotionnel est une technique bien plus basique qui consiste à utiliser le système d’offres, de promotions, de rareté et de limite dans le temps pour pousser à l’achat. Dans le marketing, bien qu’il existe plusieurs stratégies, elles ont toutes un point en commun : la différenciation. Une entreprise peut décider de se différencier par son marketing de marque (même produit mais image de marque / valeurs / identités différentes, voir plus haut), par ses caractéristiques produits nouvelles / supplémentaires (même type de produit mais amélioré, voir marketing de produit), ou par son prix. Le marketing promotionnel joue sur l’accessibilité tarifaire du produit, l’offre exceptionnelles à ne pas rater, etc. C’est le cas souvent des communications que le voit sur les produits de première nécessité dans les supermarchés par exemple.

Airbnb possède une page spécialement dédiée à son marketing promotionnel!

Marketing tribal

Lorsque j’étais étudiante lors de mon master en Marketing, mes profs ne juraient que du Marketing tribal (et du marketing sensoriel). Le marketing tribal traditionnel est basé sur le sentiment de communauté et d’appartenance qu’ont les clients. Les clients font partie d’un « groupe » et se reconnaissent entre eux. Ça peut être le cas par exemple de la marque Harley Davidson dont les clients motards sont très reconnaissable, cela va au delà de la moto, ça en devient un mode de vie. Plus récemment et plus subtile, on peut observer ce sentiment d’appartenance chez les clients Nespresso. Il y a Nespresso, et « les autres ».

Dans la vidéo ci-dessous, on peut voir qu’en 2017 Nike est en train d’essayer de créer ce sentiment de communauté parmi les fans de tennis et les fans de Roger Federer avec cette vidéo « le Roger Effect » qui communique autour de l’excellence, du sport et de la réussite tout en montrant cet effet de groupe.

Marketing de contenu

Enfin, la star du marketing, l’incontournable, l’indispensable… j’ai gardé le meilleur pour la fin… je ne le présente plus… le marketing de contenu ! Ce type de marketing repose sur le principe de donner avant de recevoir, de donner avant de demander, de donner avant de vendre. Et quand je dis donner, je ne parle pas de faire semblant, « pour le principe ». Non de non! Je parle de vraie générosité, authentique et pure. Je parle de vraiment vouloir apporter de la valeur à ses prospects et ses clients. Car contribuer, d’une façon (presque) purement désintéressée, ça fait du bien.

Évidemment, on est dans le business, on sait que notre stratégie de marketing de contenu, si elle est bien faite, elle sera appréciée. On sait que cela permettra de créer du lien et de la proximité. On sait que cela permet de « réchauffer » le prospect, pour ensuite vendre. Oui, mais vendre un produit de valeur, en continuité d’un marketing de contenu qui propose de la valeur, couplé à un SAV de valeur, et bien ça fait des clients heureux et des business qui réussissent. Le marketing de contenu, il transmet un message qui éduque, qui informe, qui émeut, qui distrait ou qui inspire. Alors, le marketing de contenu, on dit oui! J’ai déjà écrit deux articles sur le marketing de contenu, en expliquant ce que c’est, les formes qu’il peut prendre et en montrant des exemples. Maintenant, c’est à toi de jouer!

À la semaine prochaine. En attendant, si tu as aimé cet article et que tu souhaites recevoir les prochains, abonne toi à ma newsletter et reçoit mon Ebook « 33 trucs de base en marketing digital » gratuitement, en cadeau de bienvenue !

Abonne toi à la newsletter et reçoit l'ebook en cadeau